Blog

Java: Structure de Contrôle

1- Instruction conditionnelle if
L’instruction if prend pour paramètre une expression booléenne placée obligatoirement entre parenthèses.

if (expression) instruction;
ou
if (expression) {
    instruction 1;
    instruction 2;
    …
    instruction n;
}

Si l’expression renvoie true, le bloc d’instructions suivant est exécuté. Si elle renvoie false, le bloc d’instruction suivant est ignoré.

2Instruction conditionnelle else
L’instruction else permet de compléter une instruction if lorsque la valeur retournée par l’expression est false.

if (expression) {
    bloc d’instructions 1;
}
else {
    bloc d’instructions 2;
}

La boucle for est utilisée pour répéter un traitement sous forme de bloc d’instructions un certain nombre de fois en principe connu à l’avance. La syntaxe est la suivante.

for (initialisation; test; incrémentation) {
    bloc;
}

Par exemple :

int i = 0;
for (i = 2; i < 10; i++) {
    System.out.println(“Coucou”);
}

On peut bien évidemment imbriquer plusieurs boucles for entre elles :

for (int i = 0; i < 10; i++) {
    for (int j = 0; j < 10; j++) {
        tableau[i][j] = i*j;
    }
}

3- L’instruction while
L’instruction while permet d’itérer un bloc d’instructions tant qu’une condition est vérifiée. Elle présente de plus l’avantage de tester la condition avant la première exécution. La syntaxe est la suivante :

while (expression) {
    instruction1;
    instruction2;
    …
    instructionn;
}

Par exemple :

int x = 0;
while (x < 10) {
    System.out.println(x);
    i++;
}

Les instructions break et continue peuvent aussi être utilisées dans les boucles while.

4-L’instruction do…while
L’instruction do…while correspond au “repeat” des autres langages. Il correspond au cas ou le traitement doit s’éffectuer au moins une fois et lorsque c’est lui qui détermine l’état de la condition. La syntaxe est la suivante :

do {
    instruction1;
    instruction2;
    …
     instructionn;
}
while (expression);

5-L’instruction switch
L’instruction switch permet de s’affranchir des branchements else if vu précédemment, dans le cas ou les conditions sont toujours des tests d’égalité sur la même variable. Une grosse contrainte porte sur le paramètre de l’instruction switch : il doit être obligatoirement de type entier. On peut donc uniquement utiliser le switch pour comparer des valeurs entières entre elles.