Blog

Merise : Modèle conceptuel de communication (MCC)

Le Modèle Conceptuel de Communication décrit l’activité du système en termes d’informations, et non plus par la simple existence d’un échange (nécessaire). Aussi remplace-t-il les flux d’activité, en particulier les flux concrets, par des flux d’informations qui les décrivent : les messages.

Le modèle a une double description :

•   une description schématique, globale, qui montre l’existence des messages. Cette description ressemble au schéma du Modèle Conceptuel d’Activité : les intervenants sont les mêmes, mais les flèches représentent des messages, et non plus des flux d’activité.

•   une description fine, par message, qui décrit les éléments du message : c’est-à-dire les données et les liens qui les regroupent.

Comme nous l’avons indiqué en introduction, notre démarche déductive fait du Modèle Conceptuel de Communication la source commune des modèles de données et de traitements :

•   De la description fine du Modèle Conceptuel de Communication, on déduit le Modèle Conceptuel de Données ; c’est la description abstraite

de la mémoire collective du système, qui est elle-même la synthèse des mémoires des domaines.

•   La description schématique du Modèle Conceptuel de Communication permet de construire la description schématique du Modèle Conceptuel de Traitements. La réception ou l’émission d’un message externe par un domaine, la communication d’un message entre deux domaines, sont des éléments de l’activité (complexe) de ces domaines. La nécessité de décrire ces activités partielles se traduit par l’existence d’un traitement du domaine qui reçoit ou émet le message. Le Modèle Conceptuel de Traitements est la synthèse des traitements des différents domaines.