Jour : 18 février 2020

Merise : Modèle Physique des Données (MPD)

Dans la méthode Merise, le modèle physique des données consiste à implanter une base de données dans un SGBDR. Le langage utilisé pour ce type d’opération est le SQL. On peut également faire usage d’un AGL qui permet de générer automatiquement la base de données.

Merise : Modèle Organisationnel des Traitements (MOT)

Le modèle organisationnel des traitements s’attache à décrire les propriétés des traitements non traitées par le modèle conceptuel des données, c’est-à-dire : le temps les ressources le lieu Le modèle organisationnel des traitements consiste donc à représenter le modèle conceptuel des traitements dans un tableau dont les colonnes sont la durée,…

Merise : Modèle Logique de Données (MLD)

Le modèle logique des données consiste à décrire la structure de données utilisée sans faire référence à un langage de programmation. Il s’agit donc de préciser le type de données utilisées lors des traitements. Ainsi, le modèle logique est dépendant du type de base de données utilisé .

Merise : Modèle Conceptuel de Données (MCD)

Le MCD est une représentation graphique de haut niveau qui permet facilement et simplement de comprendre comment les différents éléments sont liés entre eux à l’aide de diagrammes codifiés dont les éléments suivants font partie : Les entités (1 rectangle = 1 objet) ; Les propriétés (la liste des données de l’entité) ;…

Merise : Modèle Conceptuel des Traitements (MCT)

Le modèle conceptuel des traitements ou MCT permet de représenter de façon schématique l’activité d’un système d’information sans faire référence à des choix organisationnels ou des moyens d’exécution, c’est-à-dire qu’il permet de définir simplement ce qui doit être fait, mais il ne dit pas quand, par quel moyen ni à…